Quand et où partir pour son stage en Amérique du Sud ?
Quand et où partir pour son stage en Amérique du Sud ?
5 (100%) 1 vote

Choisir l’Amérique du Sud pour un stage à l’étranger nécessite une bonne préparation. Certains pays sont plus propices que d’autres pour ce genre de pratique. Dans tous les cas, l’expérience professionnelle que tu trouveras en Amérique du Sud sera incomparable. Découvre sans plus tarder les meilleures destinations pour un stage en Amérique du Sud.

L’Argentine

Carte d’identité

  • Capitale : Buenos Aires
  • Villes principales : Córdoba, Rosario, Mendoza, San Miguel de Tucumán, La Plata, Mar del Plata, Quilmes, Salta, Santa Fe
  • Monnaie : peso argentin
  • Heure locale : -5 heures par rapport à la France
  • Langue : espagnol et castillan
  • Meilleure période pour s’y rendre : de Novembre à Mars (déconseillé de Juin à Août)

Les secteurs qui recrutent

Tu es dans le domaine :

  • Du tourisme
  • De l’industrie pharmaceutique
  • De l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire
  • De la viticulture
  • De l’industrie automobile

Alors l’Argentine n’attend que toi. Les stagiaires dans ces branches sont les bienvenus. De plus, de nombreuses entreprises françaises ont élu domicile ici.

Le visa

Pour effectuer un stage en Argentine, deux possibilités sont envisageables :

  • Être inscrit dans une université d’Argentine : pas besoin de demande de visa complémentaire puisque tu es déjà sous visa étudiant
  • Si tu n’es pas inscrit dans une université argentine : il est préférable de faire une demande de Permis Vacances Travail (PVT) qui est plus facile à obtenir qu’un visa travail.

Obtenir un PVT :

  • Avoir un passeport valide
  • Être âgé de 18 à 35 ans
  • Ne pas avoir de personne à charge
  • Ne pas avoir déjà effectué un PVT
  • Avoir un casier judiciaire vierge
  • Avoir les fonds nécessaires
  • Posséder une assurance maladie et rapatriement

Le Brésil

Carte d’identité

  • Capitale : Brasilia
  • Villes principales : São Paulo, Rio de Janeiro, Salvador, Fortaleza, Belo Horizonte, Curitiba, Manaus, Recife, Belém
  • Monnaie : real
  • Heure locale : -5 heures par rapport à la France
  • Langue : Portugais
  • Meilleure période pour s’y rendre : Toute l’année

Les secteurs qui recrutent

Attention, au Brésil la langue principale est le portugais. Il est important de la maîtriser pour pouvoir intégrer une entreprise. Même si dans beaucoup de structures, l’anglais est de mise, il est préférable de posséder des bases solides dans la langue du pays.

Les domaines qui ont besoin de jeunes talents sont l’information et la communication ainsi que la restauration et le secteur alimentaire. Le taux de chômage est assez bas dans le pays, tu peux donc tout à fait tenter ta chance, peu importe ton cursus.

Attention : la majeure partie des stages au Brésil ne sont pas rémunérés. Il faut donc partir avec un budget conséquent.

Le visa

Si ton stage dépasse 90 jours, un visa est obligatoire. Il s’agit d’un visa de travail (VITEM IV) valable un an. Les documents à fournir sont :

  • Un passeport valable
  • Le formulaire de demande (Pedido de Visto) en double
  • 2 photos d’identité
  • Un extrait de casier judiciaire de moins de trois mois (original et copie)
  • Une preuve de fonds suffisants pour la durée du séjour : attestation formelle des parents, copie de l’attestation de bourse.
  • Un certificat médical, s’il est demandé
  • Une confirmation de l’entreprise d’accueil

La Bolivie

Carte d’identité

  • Capitale : Sucre
  • Villes principales : Santa Cruz, Cochabamba, La Paz, Oruro, Tarija, Potosí, Sacaba, Montero, Quillacollo
  • Monnaie : boliviano bolivien
  • Heure locale : -6 heures par rapport à la France
  • Langue : espagnol
  • Meilleure période pour s’y rendre : Toute l’année mais avril, mai, septembre, octobre et novembre en priorité

Les secteurs qui recrutent

Les secteurs principaux où la Bolivie manque le plus de personnel sont le tourisme et l’agriculture. Le pays est très ouvert à la main d’œuvre venue de l’étranger. Pour eux c’est une richesse et un atout pour faire grandir le marché bolivien.

Le visa

Un visa de stage est demandé pour tous les étudiants décidant de faire un stage en Bolivie. Le dossier est à envoyer, par voie postale, à l’ambassade de Bolivie à Paris.

Les documents à joindre sont :

  • Le formulaire de demande visa
  • 2 photos d’identité
  • Un passeport valide
  • Un carnet de vaccination original contre la fièvre jaune, seulement si tu comptes te rendre au tropique bolivien
  • Une lettre de demande de visa à l’attention de l’Ambassade précisant le motif de ta venue en Bolivie
  • La convention signée par l’entreprise et l’établissement scolaire
  • Une preuve de l’existence de l’entreprise d’accueil

Le Chili

Carte d’identité

  • Capitale : Santiago de Chili
  • Villes principales : Puente Alto, Antofagasta, Viña del Mar, Valparaíso, Talcahuano, San Bernardo, Temuco, Iquique, Concepción
  • Monnaie : peso chilien
  • Heure locale : -5 heures par rapport à la France
  • Langue : espagnol et castillan
  • Meilleure période pour s’y rendre : il vaut mieux privilégier les mi-saisons (printemps et automne) pour éviter les pics de froid ou de chaud

Les secteurs qui recrutent

Certains domaines d’activité sont en demande constante de stagiaires. Le chômage est beaucoup plus bas au Chili qu’en France et pourtant la main d’œuvre de qualité manque. Si tu étudies dans une des branches listées ci-dessous, tu peux prétendre à trouver facilement un stage au Chili.

  • L’industrie agroalimentaire
  • L’hôtellerie et la restauration
  • La recherche scientifique en chimie et en géologie
  • L’informatique et les nouvelles technologies de l’information
  • La finance
  • L’assurance
  • Le luxe

En revanche, si tu fais des études de médecine ou de droit, ces métiers coincent un peu. Il faut avoir une maîtrise parfaite de l’espagnol pour pouvoir prétendre à de tels postes, même en tant que stagiaire.

Le visa

En ce qui concerne le visa, au Chili la réglementation est claire pour les étudiants. Toute personne étant en possession d’une attestation d’embauche d’une entreprise chilienne doit constituer un dossier à envoyer au Consulat du Chili à Paris. Le document officiel doit contenir les dates du stage, les heures de travail ainsi que la ou les missions.

La liste des documents à fournir, par voie postale :

  • Le formulaire de demande de visa
  • 2 photos d’identité
  • La lettre d’acceptation de l’entreprise chilienne
  • Une photocopie du passeport
  • Un extrait du casier judiciaire daté de moins de 3 mois
  • Un certificat médical attestant que tu ne souffres pas de maladie contagieuse
  • Une photocopie du livret de famille ou l’acte de naissance
  • Une assurance santé et rapatriement
  • Une attestation de fonds (une preuve de bourse ou une attestation des parents établie devant un notaire)
stage en Amérique du Sud

Stage en Amérique du Sud : la Colombie

La Colombie

Carte d’identité

  • Capitale : Bogotá
  • Villes principales : Cali, Medellín, House’ s Joe Arroyo, Barranquilla, Carthagène, Cúcuta, Bucaramanga, Pereira, Santa Marta
  • Monnaie : peso colombien
  • Heure locale : -7 heures par rapport à la France
  • Langue : espagnol
  • Meilleure période pour s’y rendre : Toute l’année mais le mois idéal reste janvier

Les secteurs qui recrutent

L’économie colombienne se dynamise autour de l’industrie et surtout de l’exportation de produits locaux comme le café, les fleurs, le sucre, le cacao ou encore le coton. Mais il existe d’autres domaines porteurs comme :

  • L’élevage et l’industrie agroalimentaire
  • L’enseignement
  • La pharmacie
  • L’automobile
  • Le textile
  • Le tourisme
  • Le minier

Le visa

Le Permiso de Ingreso y Permanencia 2 (PIP2) est une autorisation de séjour délivrée à ton arrivée sur le sol colombien si ton stage ne dépasse pas 6 mois (soit 180 jours). Il est gratuit et valable 3 mois, tu dois demander un renouvellement un peu avant la fin des 90 jours. La procédure se fait en ligne.

Si ton stage excède 6 mois, c’est le visa V pour visiteur qui te sera demandé. Tu dois :

  • Compléter un formulaire en ligne ou te rendre directement à Bogotá
  • Présenter ton passeport
  • Fournir une copie de la page principale de ton passeport
  • Une lettre signée par l’entreprise avec les informations suivantes : nom de l’entreprise, NIT, un contact principal, ton identification complète, l’agenda des missions, tes compétences en lien avec l’activité de l’entreprise, une attestation de responsabilité économique pour les coûts engendrés pour ton séjour ainsi que tes déplacements
  • Les relevés bancaires des six derniers mois de l’entreprise (sauf pour les entités publiques)

L’Equateur

Carte d’identité

  • Capitale : Quito
  • Villes principales : Guayaquil, Cuenca, Santo Domingo de los Colorados, Machala, Manta Ecuador, Portoviejo, Eloy Alfaro, Esmeraldas, Ambato
  • Monnaie : dollar américain
  • Heure locale : -7 heures par rapport à la France
  • Langue : espagnol
  • Meilleure période pour s’y rendre : d’octobre à janvier et de mars à juin

Les secteurs qui recrutent

L’Equateur est un pays qui ne cesse de s’améliorer au niveau du chômage. Le taux est en chute libre, et les emplois sont, en priorité, réservés aux citoyens. Malgré cela, les stagiaires restent une main d’œuvre de qualité pour les Equatoriens, et des secteurs ont besoin d’étrangers pour se développer. C’est le cas de :

  • La traduction
  • L’industrie du tourisme

Le visa

Si tu restes moins de 90 jours sur le territoire de l’Equateur, tu n’auras pas besoin de visa. En revanche, au-delà, tu dois faire une demande de renouvellement. Elle te donne accès à 90 jours supplémentaires. Sache que l’extension de visa coûte 400$ et se fait directement sur place.

Le Paraguay

Carte d’identité

  • Capitale : Asunción
  • Villes principales : Ciudad del Este, San Lorenzo, Capiatá, Lambaré, Fernando de la Mora, Limpio, Nemby, Pedro Juan Caballero, Encarnación
  • Monnaie : guarani paraguayen
  • Heure locale : -6 heures par rapport à la France
  • Langue : espagnol
  • Meilleure période pour s’y rendre : toute l’année, même si novembre reste le moment le moins propice.

Les secteurs qui recrutent

Tu souhaites partir faire ton stage au Paraguay, voici les domaines les plus porteurs d’emploi ici :

  • L’agriculture
  • La construction
  • La distribution
  • Les huiles essentielles et les plantes médicinales

Le visa

Si tu souhaites effectuer un stage au Paraguay de plus de trois mois, il te faut demander un visa long séjour à l’Ambassade du Paraguay en France.

Les documents à fournir sont les suivants :

  • Un passeport valide
  • La convention de stage
  • Une preuve de l’existence de la société au Paraguay
  • Une attestation de ton université
  • Une photo d’identité
  • Un extrait du casier judiciaire
  • Un extrait d’acte de naissance
  • Un justificatif de ta situation financière

Le Pérou

Carte d’identité

  • Capitale : Lima
  • Villes principales : Arequipa, Callao, Trujillo, Chiclayo, Iquitos, Huancayo, Piura, Chimbote, Cuzco
  • Monnaie : solénoïde péruvien de nuevo
  • Heure locale : -7 heures par rapport à la France
  • Langue : espagnol
  • Meilleure période pour s’y rendre : mai-juin et août-septembre

Les secteurs qui recrutent

Le Pérou fait partie des économies les plus dynamiques de l’Amérique du Sud. Il possède des richesses naturelles abondantes, ce qui lui promet un avenir serein.

Les secteurs les plus développés sont :

  • La pêche et l’agriculture maraîchère
  • Les mines
  • Les hydrocarbures
  • Le tourisme

Le visa

Le visa de travail est exigé pour les personnes désirant se rendre au Pérou dans le cadre d’un stage. C’est l’entreprise d’accueil qui effectue le plus gros des démarches. Tu n’auras quasiment qu’à signer les documents.

L’Uruguay

Carte d’identité

  • Capitale : Montevideo
  • Villes principales : Salto, Paysandú, Las Piedras, Rivera, Maldonado, Tacuarembó, Melo, Mercedes, Artigas
  • Monnaie : peso uruguayen
  • Heure locale : -5 heures par rapport à la France
  • Langue : espagnol
  • Meilleure période pour s’y rendre : d’octobre à janvier, puis mars et avril. On te déconseille de t’y rendre de juin à septembre.

Les secteurs qui recrutent

L’Uruguay vit principalement de l’export agricole. Ses produits, tels que le bœuf, le soja, le riz et la cellulose, sont distribués dans le monde entier.

Pour faire un stage ici, tu auras des chances de décrocher un poste dans :

  • Le secteur minier
  • Les énergies
  • L’industrie du tourisme
  • La construction
  • Le commerce international

De grandes entreprises sont basées ici comme Bayer, Nestlé, Unilever…

Le visa

Ici aussi, le visa n’est pas nécessaire pour une période de moins de trois mois. Seul un passeport valide est exigé. Pour faire une demande de renouvellement de trois mois supplémentaires, cela se fait directement sur place.

Si tu as moins de 30 ans et que tu souhaites, en plus de ton stage, voyager et travailler, tu peux prétendre à un Permis Vacances Travail.  Pour être éligible il faut :

  • Ne jamais avoir participé à ce visa avant
  • Être âgé de 18 à 30 ans
  • Ne pas avoir d’enfant à charge
  • Posséder un passeport valide
  • Posséder un billet retour ou être en mesure de prouver les ressources nécessaires pour s’en procurer un
  • Avoir les ressources nécessaires pour couvrir le séjour
  • Justifier d’une assurance maladie et rapatriement

Le Venezuela

Carte d’identité

  • Capitale : Caracas
  • Villes principales : Maracaibo, Maracay, Valencia, Barquisimeto, Ciudad Guayana, Barcelona, Maturín, Puerto La Cruz, Petare
  • Monnaie : bolivar vénézuélien fuerte
  • Heure locale : -6 heures par rapport à la France
  • Langue : espagnol
  • Meilleure période pour s’y rendre : toute l’année

Les secteurs qui recrutent

Une soixantaine de filiales françaises sont présentes sur le sol vénézuélien. De la grande entreprise à la PME, elles font le succès de la France à l’étranger. Des secteurs sont porteurs dans le pays :

  • Les hydrocarbures
  • Les parfums et les cosmétiques
  • Le marché du matériel médical
  • L’agriculture et l’industrie agroalimentaire
  • Les biens d’équipements (l’électricité et les transports)
  • La banque

Le visa

Un visa de stagiaire a été créé pour les étudiants souhaitant venir au Venezuela pour un stage. Pour pouvoir le demander il faut présenter :

  • Une convention de stage
  • Un billet aller/retour
  • Une attestation de ressources financières

Maintenant que tu as toutes les informations en tête, tu peux tourner le globe ? et choisir ta destination pour ton stage en Amérique du Sud. Alors tu choisi d’aller où ? ✈

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des