Comment partir en stage au Chili ?
Notez cet article

« Et nous irons à Valparaiso…? »

Avec ses villes modernes et ses parcs nationaux vierges, le Chili abrite diverses industries florissantes. Qu’il s’agisse de finance, de médias numériques ou de sciences de l’environnement, les opportunités pour les étudiants qui cherchent à perfectionner leurs compétences professionnelles dans l’une des nations les plus prospères et stables d’Amérique latine ne manquent pas.

Stage au Chili : ces éléments à connaître

Si tu souhaites réaliser un stage en Amérique Latine, tu as choisi le bon pays ! La liste des stages au Chili est presque aussi longue que son littoral. Située entre les Andes et le Pacifique, ce pays côtier long et mince est un excellent endroit pour réaliser des stages à l’étranger, en raison de son attitude accueillante envers les étrangers et de sa grande variété de placements.

Quand et où chercher un stage

En raison du nombre de réformes économiques et politiques que le pays a connues au cours des 50 dernières années, les stages au Chili dans les domaines de la politique, des relations internationales, du développement durable et de l’économie se sont ouverts aux étudiants internationaux. Cependant, les stagiaires étrangers sont également les bienvenus dans le secteur des soins de santé ainsi que dans les sociétés de marketing et de relations publiques.

Trouver un stage au Chili est assez facile. En effet, les stages au Chili sont largement répandus dans tout le pays, mais la plus grande sélection se trouve dans la capitale, Santiago (où résident plus des deux tiers des 17 millions d’habitants du pays) et dans la ville portuaire de Valparaíso. Mais d’autres villes comme Vina del Mar et Concepción, la deuxième plus grande ville du Chili, sont des choix populaires pour les stagiaires. Les zones rurales du Chili, quant à elles, offrent également de nombreuses possibilités de stages, en plus d’une incroyable beauté naturelle. Ne néglige donc pas les stages dans certaines des régions les plus reculées du Chili ; tu pourrais tomber sur certains des plus beaux endroits de la planète.

Bien que le meilleur moment pour trouver un stage en Amérique du Sud en environnement soit pendant l’été (environ de décembre à février, lorsque le climat est le plus doux) de nombreux stages au Chili sont généralement disponibles toute l’année et durent généralement entre trois et six mois. Les heures de travail varient selon les exigences de l’entreprise ou de l’organisation avec laquelle tu seras placé, mais tu pourras t’attendre à travailler environ quatre heures par jour, cinq jours par semaine. Cela signifie que tu auras un bon équilibre travail / vie privée, avec du temps libre pour explorer ta ville d’accueil. Une expérience pratique n’est pas requise pour la plupart des stages au Chili, mais la connaissance de l’espagnol minimum est fortement recommandée.

partir en stage au chili

paysage chilien

Visa pour faire un stage au Chili

Les stagiaires ne sont pas tenus d’obtenir un visa pour effectuer un stage au Chili, si ce dernier n’excède pas les 90 jours. Les étudiants étrangers peuvent simplement entrer au Chili avec un permis de séjour ou une carte de touriste (tarjeta de turismo), qui est valable trois mois et peut être prolongé de trois mois supplémentaires dans un bureau d’immigration. Il existe une taxe de réciprocité pour les ressortissants de certains pays lors de leur entrée au Chili ; Pour savoir si cela te concerne, n’hésite pas à consulter le site internet de l’ambassade du Chili en France. Cependant, il faut que tu gardes à l’esprit que tu ne pourras pas effectuer de travail rémunéré ou ouvrir un compte bancaire au Chili avec un visa touriste.

Le travail rémunéré (y compris les stages rémunérés) nécessite un visa temporaire, ou « Visa Temporaría« , valable pour un an maximum et qui peut être demandé après être entré au Chili sur une carte de touriste. Pour plus de détails, les futurs stagiaires doivent consulter leur consulat local du Chili dans leur pays d’origine.

Langue

En tant que pays hispanophone, la langue peut constituer un obstacle pour certains stagiaires. Même pour ceux qui ont étudié l’espagnol pendant des années, l’espagnol chilien peut être un obstacle. Trépidant et bourré d’argot local, cela peut prendre quelques semaines avant de se retrouver avec ce que les Chiliens appellent « Espanol Chileno« . Sois prêt à apprendre des mots d’espagnol que tu n’auras pas appris en classe tel que cachái ? (vous savez ?) et po (bien sûr).

Coût de la vie au Chili

Bien que le Chili ne soit pas aussi cher que l’Amérique du Nord ou l’Europe, le coût de la vie peut encore être élevé par rapport à ses voisins d’Amérique Latine. La capitale, Santiago, est la plus chère, où les stagiaires devront prévoir entre 700 et 1 000 dollars par mois pour couvrir le loyer, la nourriture et les transports en commun. Une chambre à louer à Santiago coûte généralement entre 250 et 350 dollars. En tant que stagiaire au Chili, tu devras donc faire suffisamment d’économies pour subvenir à tes besoins pendant la durée de ton stage.

La culture du travail au Chili

Les Chiliens sont des personnes très chaleureuses et accueillantes, et les étrangers se trouveront probablement accueillis dans tout le pays. Alors que les Chiliens pardonnent généralement aux étrangers qui ne suivent pas les us et coutumes chiliens, voici comment s’adapter instantanément :

Salutations

Les introductions et les adieux sont extrêmement importants au Chili et suivent généralement le même rituel : un baiser sur la joue droite (pas vraiment un baiser, mais un pincement de la joue droite).

Dans une entreprise, les hommes et les femmes se serreront la main lors de la présentation ou d’échange. Au fur et à mesure que la relation commerciale se développe, saluer avec le baiser peut devenir normal (mais les hommes se serreront toujours la main). Les hommes vont toujours serrer la main à d’autres hommes, à moins qu’ils ne soient de la famille.

Ponctualité

Bien que moins fréquente dans les milieux professionnels, il est normal et accepté d’arriver 15 minutes plus tard que prévu. Cependant, ne sois pas surpris si tes collègues et tes patrons sont souvent en retard. Les supérieurs sont particulièrement autorisés à cette flexibilité, mais en tant que stagiaire, assure toi d’arriver à l’heure pour les réunions et le travail.

Langue

Sur le lieu de travail, les collègues se parleront probablement sous la forme « tú », la manière informelle de s’adresser à quelqu’un en espagnol. À moins de demander, en tant que stagiaire, il est préférable de toujours utiliser le langage le plus formel lorsque tu t’adresses à des collègues ou à des personnes plus âgées que toi.

Réseautage

Bien que plus réservés et conservateurs que les autres pays d’Amérique latine, les Chiliens ne sont pas moins amicaux ; et la socialisation est une grande partie de la culture communautaire et professionnelle. Les stagiaires doivent tirer parti des invitations à des événements et s’immerger le plus possible. Les relations entre les chiliens et les chiliens sont de plus en plus importantes.

Droit du travail au Chili

Comme pour la plupart des stages à l’étranger ; les stagiaires ne sont pas soumis à la législation nationale du travail qui protège et régit les employés locaux. Si tu souhaites partir en stage au Chili en bénéficiant d’un stage rémunéré, tu auras besoin d’un « Visa Sujeto a Contracto » ou d’un « Visa Temporaría« .

 

Alors, prêt à partir en stage au Chili ? ?

Claire

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des