Comment partir en stage au Pérou ?
Notez cet article

L’Amérique latine est un continent qui fascine. Son histoire et sa culture ont déjà séduit plus d’un étudiant. Parmi les nombreux pays qui composent ce territoire, le Pérou devient l’endroit idéal pour faire son stage. L’économie ne cesse de s’intensifier et les opportunités se multiplient. Mais comment partir en stage au Pérou ?

Se renseigner sur les secteurs qui recrutent

Le Pérou est en pleine expansion et les secteurs qui recrutent sont divers et variés. Le pays a absolument besoin de main d’œuvre qualifiée ce qui lui vaut de s’ouvrir au monde entier. Les stagiaires français sont donc les bienvenus.

Cependant, certains domaines d’activités sont plus recherchés que d’autres. Parmi eux on retrouve :

  • Le secteur agroalimentaire : la pêche en mer ainsi que la production d’huiles et de farines. Les Péruviens sont de gros exportateurs d’asperges et de mangues.
  • Le secteur minier : au Pérou on trouve principalement du plomb, du zinc, de l’argent, de l’or et du cuivre.
  • Le secteur du textile : la fibre d’alpaca et le coton sont les deux principales ressources naturelles et de qualité que l’on trouve ici.
  • Le secteur de l’énergie : le pays a vu l’électricité arrivé rapidement sur l’ensemble du territoire.
  • Le secteur thérapeutique : les plantes à vertu médicinale viennent très souvent du Pérou.
  • Le secteur touristique : plus de 7% du PIB du pays provient des visiteurs.

Préparer et soigner sa candidature

Si chez nous le CV doit être le plus bref possible, et doit tenir sur une page, pour le Pérou tout est différent. En Amérique latine, de manière générale, les recruteurs adorent quand il y a des détails. D’ailleurs, plus il y en a mieux c’est. On appelle cela un « CV dossier » car il comporte la copie des diplômes, des lettres de recommandation…

Dis-toi que les diplômes ne sont pas les mêmes ici et en France, il est donc primordial d’expliquer en quoi consiste ton cursus pour éviter tous les malentendus. Tu peux pousser la chose encore plus loin et trouver l’équivalence péruvienne. De plus, les lettres de motivation sont très peu utilisées ici mais sont fortement apprécies.

N’oublie pas de tout écrire en espagnol et, si tu le peux, fais-toi relire par une personne hispanophone. Tu auras beaucoup plus de crédit face à l’employeur.

Postuler de manière efficace

Une fois que ton CV et ta lettre de motivation sont rédigés, tu peux commencer à cibler les entreprises à la recherche d’un profil comme le tien.

La localisation

La plupart des entreprises se situent à Lima, la capitale du pays. C’est ici que se trouve le cœur économique. Si tu veux vraiment t’aventurer dans les terres, libre à toi mais on te conseille tout de même de te limiter à une grande ville et sa région.

Tu auras tout le loisir de découvrir les alentours lors de tes week-ends, il y a tellement à découvrir au Pérou !

Les entreprises

Certaines sociétés françaises ont établi une filiale au Pérou. Pour te sentir rassuré, tu as la possibilité de leur proposer ta candidature. Mais attention, le français ne sera pas forcément la langue principale au sein de l’entreprise. Si tu maîtrises l’anglais c’est un plus.

Mais quitte à partir en Amérique latine, autant se confronter au système du marché hispanique. Les PME sont aussi importantes que les multinationales. Le choix est vaste, et les opportunités nombreuses. N’hésite pas à multiplier les candidatures.

Les outils de recherche

Au Pérou, des sites Internet dédiés à la recherche de stage voient le jour chaque année. Plus ou moins performants, ils restent une bonne base de données pour les étudiants en demande. Voici deux liens :

  • Laborum.pe: celui-ci reste le principal. Chaque jour de nombreuses entreprises proposent des offres de stage à destination d’étudiants dans divers domaines.
  • Opcionempleo.com: il s’agit du Indeed du Pérou. Ils rassemblent toutes les offres parues sur différentes sources.

Pour ceux qui recherchent quelque chose de beaucoup plus cadré, il existe des coachs qui aident les jeunes à trouver un stage mais également à faire les démarches nécessaires pour que tout se passe dans les meilleures conditions.

Organiser son séjour

Une fois le stage trouvé et l’entretien validé, il est temps de préparer son séjour au Pérou.

Le visa

Si la durée de visa n’excède pas six mois, un visa touriste suffit pour pouvoir se rendre et travailler sur le sol péruvien. L’obtention se fait directement sur place, à la sortie de l’avion. Un tampon sur le passeport atteste du nombre de jours (183 au maximum) durant lesquels tu pourras rester légalement ici.

En revanche, si ton stage dépasse six mois, tu dois appliquer pour un autre type de visa. Deux possibilités s’offrent à toi :

  1. Sortir du territoire péruvien, se rendre dans un autre pays pour une durée d’un à deux jours minimum. Le visa touriste sera alors renouvelé pour six mois supplémentaires.
  2. Dès le départ, tu peux demander un visa touriste de longue durée. Pour cela il faut se rendre à l’Ambassade du Pérou à Paris.

La rémunération

Si la rémunération de ton stage est conséquente, tu as l’obligation de demander un visa de travail. Il n’y a pas de chiffres précis concernant ce montant mais si tu dépasses le salaire minimum péruvien, qui est de 361.45 € par mois, tu peux considérer que tu fais partie du lot. Pour n’avoir aucun doute, renseigne-toi auprès de l’Ambassade.

Trouver un stage au Pérou est une mission impossible ? Pas du tout ! Le tout est d’être organisé, de bien se préparer et d’y croire. On attend tes plus belles anecdotes lors de ton voyage au Pérou en commentaire !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des