Chili : guide des bonnes adresses
Notez cet article

Le Chili est bien un des pays emblématiques d’Amérique latine. Voisin de l’Argentine, cet endroit paradisiaque se découvre sans plus attendre. Si tu décides de faire un stage au Chili ou tout simplement de le visiter, voici quelques adresses qui pourraient t’intéresser.

Quelques conseils

Avant de partir découvrir le Chili, tous les conseils sont bons à prendre.

La période

Le Chili s’étend sur près de 4 300 mètres du Nord au Sud. Il connait donc des variations climatiques extrêmes. Etant situé sur l’hémisphère Sud de notre planète, ses saisons sont inversées par rapport à la France. C’est donc l’hiver en juillet et l’été en janvier.

Suivant l’endroit où tu comptes te rendre, les périodes sont différentes.

  • Le Nord se visite agréablement durant l’été austral soit de décembre à mars
  • Le Sud et la Patagonie : de fin novembre à début mars
  • Le centre du Chili est très apprécié au printemps ou bien à l’automne
  • L’Ïle de Pâques se visite de novembre à mai

Il n’y a pas de saison vraiment idéale mais ce sont les mois où la météo est la plus favorable.

Le budget

Toutes les transactions financières se font en peso chilien. Pour se faire une idée, 1 euro équivaut à environ 783 pesos chiliens. Les prix sont quand même un peu plus élevés que dans les autres pays d’Amérique du Sud.

Le logement

Tout dépend du logement que tu choisis et dans la zone où tu te trouves.

Les auberges de jeunesse

C’est le moyen le plus utilisé par les touristes de courte durée. Pour disposer d’une chambre dans une auberge de jeunesse chilienne, il faut compter environ 12 euros par nuit. Dans le Sud par exemple, les dortoirs sont à 15 euros par nuitées. Alors que dans le Nord du pays, le lit coûte environ 11 euros.

Les hôtels

Pour les hôtels, et les chambres individuelles, là aussi selon la zone géographique les tarifs peuvent faire le grand écart. Au plus bas, il faut compter 37 euros par nuit. Plus tu t’approches des grandes villes ou des lieux touristiques, plus le tarif sera haut.

Tu pourras également rencontrer une différence selon les saisons. Comme en France, la haute saison est plus chère que la basse, mais cela n’est pas vraiment surprenant.

La nourriture

Si tu souhaites manger au restaurant, il y a différentes tranches de prix selon le type d’établissement. Les prix suivants inclus un plato de fondo (soit un plat principal) et une entrée ou un dessert :

  • Très bon marché : 5 euros
  • Bon marché : de 5 à 10 euros
  • Prix moyen : 10 à 22 euros
  • Prix fort : entre 25 et 40 euros

Dans les bars et les restaurants le pourboire est de mise. On laisse environ 10% du total de l’addition.

Le transport

Le stop est monnaie courante au Chili. Cependant, le bus reste le moyen de transport le moins cher. Un ticket de bus dans une ville chilienne te coûtera moins d’un euro. Si tu préfères le taxi, sache qu’un kilomètre parcouru te coûtera environ 1 euro 20.

Enfin, si tu décides de louer une voiture, le litre d’essence vaut 1,01 euro. C’est un budget assez conséquent mais qui permet d’être indépendant de tous les transports en commun.

Les bonnes adresses

Place maintenant aux bonnes adresses pour organiser au mieux son voyage au Chili. Nous avons sélectionné les quatre principales villes touristiques.

Santiago

Santiago du Chili est la capitale du pays. C’est un incontournable si tu viens en stage au Chili.

Où dormir ?

Il n’y a aucun quartier de prédilection pour trouver un logement. La localisation est parfaite si l’établissement se situe au plus près d’une station de métro. Les auberges de jeunesse restent la meilleure option.

Hostal Caracol

Adresse : General Ekdhal  151, Recoleta

Décoration épurée, accueil chaleureux et chambres propres, il n’en faut pas plus pour apprécier sa (ou ses) nuit(s) ici. Les prix sont raisonnables, environ 15 euros en dortoir et une quarantaine d’euros pour une chambre privée.

La cuisine est petite, si tu dois cuisiner évite les heures de pointe. Sinon niveau ambiance, c’est assez calme. C’est vraiment une bonne chose si on veut se reposer avant d’attaquer une journée de visite intense.

The Princesa Insolente Hostel

Adresse : Moneda 2350

Si tu cherches à faire des rencontres, on te conseille vivement cette auberge de jeunesse. Au programme : soirées et vie en communauté. Avec un nom pareil, on ne pouvait pas s’attendre à autre chose ! Niveau décor c’est coloré, et le mobilier est juste génial en mode hippie.

Il y a une grande terrasse pour boire un verre et profiter du doux climat chilien. Il y a quelques bémols dont les sanitaires qui sont un peu étroits vis-à-vis du succès de cette auberge. Il vaut mieux réserver une chambre privée avec salle de bain incluse pour une quarantaine d’euros par nuit.

Où manger ?

Une petite sélection des restaurants à tester de toute urgence lors de ton passage au Chili.

La Cantina California

Adresse : Las Urbinas 56, Providencia

Un restaurant qui propose une cuisine semblable à une cantine de quartier. Les locaux s’y rendent pour déjeuner et dîner entre amis. L’ambiance y est décontractée, bien qu’assez bruyante. A la carte il y a un peu de tout.

Un burger et une bière à petits prix, ça te dit ? Alors bienvenue à la Cantina California !

El Huerto

Adresse : Orrego Luco 54, Providencia

Une adresse incontournable à Santiago, El Huerto est ouvert depuis plus de trente ans. On y déguste une cuisine végétarienne de qualité. Les menus sont sains et très gourmands, il y en a pour tous les goûts.

Les plats changent souvent et c’est un tour du monde des papilles qui est proposé.

Que faire ?

On ne risque pas de s’ennuyer dans cette ville chaleureuse et animée. Découvre les principales attractions ouvertes toute l’année.

La colline San Cristobal

Adepte des points de vue à couper le souffle ? Tu ne vas pas être déçu ! Les plus sportifs se feront un malin plaisir à gravir les 860 mètres qui les séparent du sommet. Pour les autres, pas de panique un funiculaire permet de faire la navette.

En haut, on découvre un Corcovado local avec une vue majestueuse sur toute la ville et sur les Andes. Il y a même un parc zoologique où l’on peut admirer des animaux en tout genre.

Le marché de la Vega

Pour des saveurs locales authentiques rendez-vous au marché de la Vega. Il abrite les producteurs de fruits, légumes, viandes et poissons. C’est l’occasion de savourer des plats typiques sans dépenser des sommes astronomiques.

Pour s’y rendre, il n’y a qu’une seule adresse : La Vega Central Market Antonia López de Bello 743 dans le quartier Recoleta.

Le Centro Gabriela Mistral

Également surnommé le GAM, ce centre d’arts est moderne et coloré. Inauguré en 2010, il est devenu un lieu emblématique de rencontres et de créations. Les habitants de Santiago ont activement participé à l’élaboration des plans architecturaux.

L’adresse exacte : Avenue Libertador Bernardo O’Higgins 227.

Valparaiso

Valpo pour les intimes, séduit par son côté bohème, ses couleurs et son street art.

Où dormir ?

Casa Verde Limon

Adresse : El Descanso 196

Idéalement située, cette auberge de jeunesse se trouve à deux pas du centre-ville. Sa façade verte attire l’œil. L’intérieur a été restaurée et décorée par un artiste. C’est ultra design et surtout atypique.

Tout est propre et sécurisé. Le rapport qualité/prix est imbattable. On ne peut que conseiller cette adresse pour une ou plusieurs nuits.

Casa Volante Hostal

Adresse : Escalera Fischer 27, Cerro Concepción

A dix minutes de la plage, les chambres sont grandes et propres. On y trouve encore une fois un décor coloré et vraiment attrayant. En bonus : le petit déjeuner buffet à volonté inclus dans le prix ! Oui, oui tu ne rêves pas !

Il ne faut pas venir à Valparaiso en pensant faire des économies. Le coût de la vie y est assez élevé. Pour une chambre au Casa Volante Hostal il faudra débourser environ 25 euros par nuit.

Où manger ?

Cerveceria Altamira

Adresse : Av. Elias 126

On y va d’abord pour leur bière artisanale qui est juste délicieuse. Et puis, au bout de quelques verres la faim arrive. Et là, on se laisse tenter par des burgers à tomber. Ok, on peut faire mieux niveau cuisine locale mais parfois un bon gros steak dans du pain, ça fait du bien !

Moneda de Oro

Adresse : O’Higgins 1252

Pour ceux qui cherchent de la cuisine typique et traditionnelle, cette adresse est parfaite. Fréquenté en grande partie par les Chiliens, ce restaurant sert, le midi, une formule très bon marché. Pour quelques euros, tu dégusteras des plats locaux comme le cazuela.

Il s’agit d’un mélange de riz, de pommes de terre et de légumes qui accompagne une viande de bœuf. Le tout baigne dans le jus pour lui donner un goût parfumé. On te voit déjà te lécher les babines !

Que faire ?

Si tu n’es pas du genre à faire des plans sur la comète lors de tes voyages, tu peux tout simplement te perdre dans les rues de Valparaiso. Sinon, suis le guide !

Free Walking Tour

Pour bénéficier d’une visite guidée gratuite et en français, on se tourne vers Jonathan et son Valp’Otop. Ce Suisse est tombé amoureux du Chili et donne rendez-vous aux touristes tous les jours à 15h30 sur la place Sotomayor.

Un moment convivial où on en apprend pas mal sur l’histoire de la ville et aussi sur son street-art.

Le street art

Justement, pour ne rater aucun des 20 murs peints, il faut se rendre dans les escaliers et les ruelles du cerro Bellavista. Les artistes locaux connus ou méconnus ont décidé de faire part de leur talent artistique pour décorer ce quartier.

Un véritable musée à ciel ouvert en plein cœur de Valparaiso.

Le quartier du port

Tu ne peux pas passer par Valparaiso sans te rendre dans le quartier du port. Il s’agit du plus ancien de la ville. Il abrite d’ailleurs la plus vieille église, située sur la plaza Echaurren. Un marché se tient également sur cette place.

On continue dans l’historique avec le Liberty, le bar le plus ancien. Et enfin, pour en prendre plein la vue, on te conseille vivement le mirador Artilleria.

San Pedro de Atacama

Site incontournable du Chili, ce petit village se trouve à plus de 2 000 mères d’altitude.

Où dormir ?

La Casa del Sol Naciente

Adresse : 310 Tocopilla

C’est un Marseillais qui a ouvert cette auberge de jeunesse. C’est sûrement l’établissement le moins cher de la ville qui se veut très touristique et donc onéreuse. Ici, un joyeux bazar règne avec une ambiance festive.

Si tu aimes le confort, il vaut mieux pour toi que tu ne franchisses pas la porte. En revanche, pour les belles rencontres et une nuit en mode camping, c’est une affaire qui roule.

La Casa EcoExplor

Adresse : Calle Ignacio Carrera Pinto 658

Située tout près de la gare routière, il s’agit d’une maison écologique entièrement restaurée. En plein désert, tu y trouveras tout le confort comme une douche chaude, une connexion wifi et même un barbecue avec un jardin.

Où manger ?

O2 Salon de Te

Adresse : Caracoles

Une petite faim ? A n’importe quelle heure de la journée ce petit restaurant propose une pause gourmande à petit prix. Une part de quiche, une salade, un dessert et une boisson ne te coûteront pas plus de 6 euros.

Si tu as le mal du pays, la décoration va te faire du bien. Les murs sont remplis de vieilles publicités françaises.

La Estaka

Adresse : Caracoles 259

La Estaka c’est un restaurant beau et bon. Certes il faudra mettre la main au porte-monnaie car la cuisine approche le gastronomique. Il y a souvent des groupes de musique locaux qui viennent mettre un peu d’ambiance.

C’est une adresse à noter dans son carnet pour une soirée où l’on a envie de se faire plaisir au milieu du désert.

Que faire ?

A part faire un tour de village, la plupart des activités se trouvent aux alentours.

Regarder les étoiles

Le ciel du désert d’Atacama est le plus pur du monde. De part son altitude élevée et son air sec, les étoiles s’observent sans modération. Prépare ton appareil photo en mode nuit, et capture les constellations !

Valle de la Luna

Pas besoin de prendre un tour organisé pour parcourir la Valle de la Luna. Le meilleur moyen de locomotion est le vélo. Il faut environ 12 km pour arriver sur le lieu depuis le village.

Deux haltes sont possibles, tu peux choisir de laisser ton vélo pour aller dans les petits canyons. Ou pour visiter les dunes de sable.

Pukara de Quitor

Une autre randonnée qui commence depuis le village de San Pedro de Atacama. Quelques kilomètres de marche suffisent pour arriver aux ruines d’un ancien village inca.

En bonus, si tu continues un peu la route, tu découvriras un super panorama qui englobe l’Altiplano, l’osais de San Pedro et la Valle de la Muerte.

Ile de Pâques

Si tu ne veux rien manquer du Chili, alors tu dois te rendre sur la mythique île de Pâques. De plus en plus prisée par les touristes, les aménagements ne cessent de voir le jour.

Où dormir ?

Il ne faut pas s’attendre à des prix bon marché sur l’île de Pâques. Mais les locaux mettent tout en œuvre pour offrir une qualité de service irréprochable.

Tumu vi Pakarati

Adresse : Atamu Tekena

Une dame a décidé de mettre à disposition des touristes sa cabane. Le dépaysement est garanti, on se retrouve en immersion totale. Tout y est : la chaleur, le confort, l’esprit de famille… On se sent comme à la maison alors qu’on se trouve sur une île au Chili.

Pour une nuit, il faut compter environ 75 euros. Ce prix comprend la plage à une minute à pied, une terrasse, un jardin et toutes les commodités d’une chambre d’hôte.

Heva Eco Lodge

Si tu as prévu de visiter l’île de Pâques avec des amis, on te conseille de réserver une petite maison à l’Heva Eco Lodge. Situé à quelques minutes de la plage, ce petit coin de paradis propose des hébergements indépendants.

Ecologiques et très bien équipées, les maisons se situent à 5 minutes en voiture du centre-ville d’Hanga Roa. Un très bon emplacement qui respecte l’environnement.

Où manger ?

Haka Honu

Adresse : Calle Policarpo Toro

Situé sur le haut d’une falaise ce restaurant offre une vue splendide sur la mer et les couchers de soleil sont juste merveilleux. Les plats sont eux aussi excellents et le rapport qualité/prix est respecté. Une chose assez difficile sur l’île.

Au bout du Monde

Adresse : Calle Policarpo Toro

Dans la même rue que le précédent, ce restaurant est tenu par un Belge. On y mange local, mais ce n’est toujours pas une adresse pour les budgets serrés. Tu l’auras compris, si tu choisis de visiter l’Île de Pâques tu devras faire une entorse à ton budget au niveau de la nourriture.

Que faire ?

Voir les Moais

Il existe plusieurs sites pour admirer des Moais, ces petites créatures emblématiques de l’île. Ahu Akivi est une plateforme restaurée qui conserve les 7 Moais qui ont le regard dirigé vers la mer.

La plus grande s’appelle Ahu Tongariki et comptabilise 15 Moais. De quoi faire des photos magnifiques et garder des souvenirs uniques.

Les grottes

Les autres attractions majeures sont les grottes. Ana Kakenga ou la grotte aux bananiers se mérite. Prévois de bonnes chaussures de marche et une lampe frontale. La nature est tellement belle et surprenante de ce côté-là.

Ana te Pau est surnommée la grotte aux fenêtres sur la mer. On se promène au milieu d’un tunnel creusé par la lave. Le tout avec vue sur une mer d’un bleu étincelant.

Le Chili est un pays à découvrir dès à présent. Il regorge de surprises naturelles et de délicieux mets locaux. Profite de ton stage au Chili ou en Amérique latine pour t’y rendre. Tu en ressortiras enrichi humainement et tes photos souvenirs en rendront jaloux plus d’un.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des