Partir en stage en Amérique latine : quel budget prévoir ?
Partir en stage en Amérique latine : quel budget prévoir ?
5 (100%) 1 vote

Les étudiants français sont de plus en plus nombreux à opter pour le stage en Amérique latine pour réussir leurs études. Comme tout séjour à l’étranger, il est important de déterminer un budget à l’avance. Revue des différents postes de dépenses à prévoir à Rio de Janeiro, à Buenos Aires, à Mexico City, à Santiago ou encore à Lima.

Une vie moins chère qu’en Europe

Pas de bon départ à l’étranger sans une estimation d’un budget solide et réfléchi. Voilà une règle d’or à suivre lorsqu’on souhaite effectuer un stage aux quatre coins du monde. L’estimation du budget n’est pas la partie la plus attirante lors d’une préparation au départ. Mais, elle est essentielle pour réussir au mieux son expérience professionnelle à l’international. On se rassure. La vie en Amérique du Sud est réputée moins onéreuse qu’en Europe. Ouf ! Par exemple, la vie à Lima (Pérou) est -57% moins coûteuse que la vie parisienne. Le quotidien de Santiago, au Chili, est estimé à -39% moins cher que celui de Lyon. Mexico City, la capitale du pays d’Amérique centrale, est moins chère de -36% que la cité phocéenne. Ces estimations proviennent du comparateur Le Coût de l’expat qui évalue les dépenses des expatriés.

L’Amérique du Sud s’adresse donc à des aventuriers au petit budget qui n’ont pas les ressources nécessaires pour vivre une expérience à New-York, à Toronto ou à Melbourne. Combler les dépenses peut se faire à l’aide d’un petit boulot trouvé le weekend. Un stage rémunéré peut, en outre, grandement faciliter la détermination du budget pour le stage en Amérique latine. Certaines offres de stage donnent lieu à une rémunération allant de 250 à 600 euros par mois. Le futur stagiaire dit d’abord évaluer son budget en fonction des dépenses prévues. Tout le monde ne dispose pas d’un gros compte en banque. Même avec un budget serré, il est conseillé de ne pas lésiner sur les moyens. Un stage en Amérique latine est une chance unique de voyager à l’autre bout du monde. Profiter de son séjour de quelques mois est essentiel pour le rendre unique et inoubliable.

Stage en Amérique latine : les budgets à déterminer

Il est difficile de calculer les dépenses liées aux activités touristiques, à la nourriture ou encore à la pratique régulière de loisirs en tout genre. En revanche, certains budgets sont immuables à tout départ à l’international. Il s’agit des réservations de vol, des consultations médicales, du logement ou encore des transports en commun.

Les réservations de vol

Rio de Janeiro est à douze heures de vol de Paris. Cela en dit long sur le temps passé à bord d’un avion avant de fouler le sol brésilien. Et, sur le prix à débourser pour y arriver. Pourtant, des astuces existent pour optimiser le coût des billets d’avion aller et retour. Il est, par exemple, essentiel de réserver longtemps à l’avance. En fait, dès que le stagiaire a connaissance des dates de début et de fin de stage en Amérique latine, il doit commencer les démarches. Pour se faire, des comparateurs en ligne mettent en balance les prix. Pour deux vols Paris-Rio de Janeiro, il faudra compter au moins 600 euros avec deux escales. Il faudra rajouter une centaine d’euros pour faire deux trajets reliant Marseille et Buenos Aires (700 euros). Une astuce consiste à privilégier les vols avec escale pour faire baisser les prix des compagnies aériennes.

Le logement sur place

Comme les billets d’avion, il est conseillé de s’occuper du logement en amont du départ. L’hébergement constituera le principal poste de dépense du stage en Amérique latine. Les résidences étudiantes, les familles d’accueil et la colocation sont les meilleures pistes pour économiser. Il faut fuir au maximum les pied-à-terre gérés par des agences immobilières. Si le stagiaire préfère le confort d’un appartement, il est recommandé d’opter pour un petit logement. Rien ne sert d’avoir un T3 spacieux pour un stage temporaire de quelques mois. A Mexico City, un appartement d’une chambre en dehors du centre-ville coûtera 257,90 euros par mois. Même constat pour Lima (301,33 euros) ou pour Santiago (343,53 euros). Globalement, le logement en Amérique du Sud est équivalent à un hébergement dans une ville moyenne en France. Par comparaison, il est difficile de trouver un studio confortable à Paris pour moins de 800 euros par mois.

Les transports en commun

Si le stagiaire est habitué au Pass Navigo parisien, il sera dépaysé par les prix pratiqués sur le continent sud-américain en matière de transports en commun. Le forfait mensuel pour se déplacer en Île de France coûte près de 75,20 euros. A Buenos Aires, un pass mensuel ne revient qu’à 22,15 euros. C’est -62,50% moins cher que le même service à Lyon. Au Brésil, le forfait de transports en commun est estimé à 28,25 euros. Quelque soit le prix, trouver un hébergement près de son lieu de stage est essentiel pour économiser au maximum. Les grandes villes sud-américaines restent des métropoles largement embouteillées. Réduire son temps de trajet domicile-travail est aussi un moyen de passer son stage en Amérique latine l’esprit léger et le portefeuille rempli.

Les consultations médicales

En France, le système de santé est reconnu. Critiqué pour le trou de la sécurité sociale qu’il provoque ou encensé pour la prise en charge des prestations médicales, il ne laisse pas indifférent. Dans l’Hexagone, une consultation chez le généraliste se facture à 25 euros depuis le 1er mai 2017. En Amérique du Sud, la note de médecin peut grimper. Souscrire à une assurance voyage permet de contrer le moindre imprévu. Certaines compagnies d’assurance offrent la possibilité de prendre en charge les frais médicaux et le rapatriement en cas de besoin. Une consultation coûte près de 43 euros au Mexique et au minimum 46 euros à Rio de Janeiro. En outre, le stagiaire peut prendre rendez-vous avec son médecin en France pour faire le point sur sa santé. Le généraliste l’aiguillera sur les vaccins et les précautions à prendre selon la destination choisie pour son stage en Amérique latine.

Le cinéma et le restaurant

Pourquoi ne pas faire un tour au cinéma pendant son stage en Amérique latine ? En France, il est habituel de payer sa place aux alentours des dix euros. Outre-Atlantique, les salles obscures sud-américaines sont bien moins chères. Il faut compter près de 5,38 euros et 5,82 euros pour des places à Lima et à Santiago. Rio de Janeiro (6,89 euros) et Buenos Aires (7,97 euros) sont des villes un peu plus chères en la matière. Comme le cinéma, le restaurant est moins coûteux en Amérique du Sud qu’en France. A Marseille, un plat dans un restaurant modeste coûte environ une douzaine d’euros. A Rio de Janeiro, c’est presque moitié moins (6,64 euros). Même état des lieux à Mexico City (4,39 euros) où le plat est -66,20% moins onéreux qu’à Paris. De quoi découvrir toutes les saveurs et les spécificités gastronomiques de chaque pays sans se ruiner.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des