Comment trouver un logement au Brésil ?
Notez cet article

Ton stage au Brésil approche, tu as tes billets d’avion et ta valise est quasiment bouclée. Reste un grand mystère à éclaircir : trouver un logement dans ce pays qui semble si loin de la France. Pour avoir quelques repères avant de se lancer dans l’inconnu, l’équipe de Stage Amérique Latine t’a concocté un petit article à ce sujet.

Où chercher ?

La première étape de la location d’un logement au Brésil est : la recherche forcément ! Différentes méthodes s’offrent à toi, les voici.

Les sites Internet

Les sites internet seront tes meilleurs alliés. Facile d’accès, ils regorgent de petites annonces dans lesquelles tu trouveras sûrement ton bonheur. On te donne les plus connus :

Les agences immobilières

Pour avoir un logement sûr et éviter les arnaques, tu peux passer par une agence immobilière. La plupart des sites internet te renverront vers des agents. Ils ont la responsabilité de nombreux appartements.

Les petites annonces

Plus classiques, les petites annonces dans les journaux font toujours autant leur effet. Tu peux aussi consulter les affichettes dans les centres commerciaux. Des tableaux sont souvent disponibles au public. Tout le monde a la possibilité d’épingler son annonce.

Au hasard

Si tu as un coup de cœur pour un quartier en particulier, il y a une astuce qui marche à tous les coups. Promène-toi et lève la tête du sol. Il se peut que tu tombes sur la perle rare sans vraiment chercher. Cette technique ancestrale continue de faire ses preuves.

Combien ça coûte ?

En plus du prix du loyer, qui avoisine les 500 euros par mois pour un trois pièces aux abords des grandes villes, il y a certains coûts supplémentaires à prendre en compte.

Les taxes et charges locatives

  • Le condominio: il s’agit des taxes pour les espaces communs de l’immeuble comme le portier, l’ascenseur, la piscine, la salle de gym
  • Les charges supplémentaires: le gaz, l’eau, l’électricité ne sont pas toujours inclus dans le loyer
  • Imposto sobro a Propriedade predial e Territorial Urbana (IPTU) : sous ce nom un peu compliqué, pour nous français, se cache la taxe foncière à payer 10 mois sur 12.

Les garanties de paiement

Il faut prouver que l’on peut payer le loyer à son propriétaire. Pour cela, il existe trois types de garanties :

  • Deposito-cauçao: une caution qui peut atteindre 3 ou 4 mois de loyer. Elle se récupère en fin de location.
  • Seguro-fiança: une assurance de garantie de paiement qui est proposée par des compagnies d’assurance. Cette dernière est à la charge du locataire. Elle coûte un an de loyer et expire tous les ans. Un coût important qu’il ne faut pas négliger.
  • Fiador : il s’agit d’un garant qui se porte caution pour toi. Pour l’obtenir, la personne doit mettre en garantie un bien immobilier qui n’est pas sa résidence principale. Il doit également se trouver dans la même ville que la location. Assez compliquée à obtenir, elle est pourtant la garantie la plus demandée.

Les équipements supplémentaires

Pour ce qui est de l’équipement de l’appartement, il faut débourser des sommes parfois importantes.

  • Internet : parfois, l’abonnement à Internet est inclus dans le loyer. Dans l’autre cas, le coût mensuel s’élève à 40 euros environ. Pour une offre télévision, téléphone et internet, le tarif de l’abonnement peut atteindre 130 euros.
  • Le mobilier et la décoration: là aussi le budget peut vite s’envoler. Pour s’équiper un minimum, il faut compter 3 à 4 fois le prix français.

Les avantages du logement meublé

Au Brésil, il est donc préférable d’opter pour un logement meublé. Cela te reviendra bien moins cher qu’un appartement loué vide car tu n’auras pas d’achat de mobilier à faire. La durée des contrats pour les appartements meublés est, généralement, de 6 à 12 mois contre 30 mois pour les vides.

De plus, les justificatifs à présenter sont moins nombreux que pour un appartement vide. Les propriétaires de logements meublés ont l’habitude de louer à des étrangers. Ils simplifient donc les formalités pour faciliter la tâche à tout le monde.

Les types de logement

Les dépenses concernant le logement se discutent au Brésil. L’immobilier n’est pas le domaine le plus onéreux. Cependant, il n’y a pas que la location pour se loger. D’autres alternatives t’attendent.

Les résidences étudiantes

Si tu t’y prends à l’avance, tu peux demander aux universités une chambre dans une résidence étudiante. Suivant la période à laquelle tu réalises ton stage au Brésil, certains étudiants auront peut-être quitté la leur. Un moyen utile de faire facilement des connaissances.

La famille d’accueil

Lorsque tu es logé dans une famille d’accueil, tu ne peux pas faire plus local. En immersion totale dans la vie brésilienne, tu progresseras beaucoup plus vite en portugais. A toi les bons petits plats de ta maman d’adoption.

La colocation

C’est l’option que la plupart des stagiaires au Brésil choisissent. Tu te retrouves dans un appartement assez spacieux et équipé avec d’autres personnes venant du monde entier. Ce mode de vie ne plaît pas forcément à tout le monde et pourtant à la clé il y a de belles rencontres et des économies !

Trouver un logement au Brésil n’a rien de très sorcier. Il suffit juste d’un peu d’organisation en arrivant et de ne surtout pas s’angoisser. Il y a beaucoup d’étudiants qui partent faire un stage au Brésil et qui sont dans le même cas que toi. Relativise, tout va bien se passer !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des