Que visiter pendant son stage au Costa Rica ?
Notez cet article

Un stage au Costa Rica : le pays de la pura vida

Pendant votre stage en Amérique Latine et plus précisément dans ce superbe pays qu’est le Costa Rica, vous aurez, durant votre temps libre, l’occasion de découvrir des paysages à couper le souffle… Le Costa Rica, en espagnol República de Costa Rica dont la majeure partie de son territoire est situé sur l’isthme centraméricain, encadré par mer des Caraïbes à l’est et l’océan Pacifique à l’ouest et au sud, bordé au nord par le Nicaragua et au sud-est par le Panama, mais comprend également l’Île Cocos située dans l’océan Pacifique à plus de 500 kilomètres des côtes du pays. Elle a pour capitale San José, pour langue officielle l’espagnol et pour monnaie le colon.

Aujourd’hui petit tour d’horizon des lieux qu’il faudra visiter si vous voulez effectuer un stage au Costa Rica !

Le Nord-Ouest du pays

Pour les amateurs de randonnées une seule destination en vue : le Nord Ouest. Votre stage au Costa Rica ne devra pas être fait 7j/7 ainsi, le week-end vous aurez la possibilité, de faire des balades, de voir des bains de boues et des rivières de soufre perdues au milieu de la forêt dense, sans aucun doute le Costa Rica semble être une destination avec milles possibilités.

Le parc national du volcan Arenal à La Fortuna.

La vue sur le volcan Arenal depuis l’Obersvatory Lodge, par temps dégagé, est magnifique. Pour les plus motivés, le trek du mont Cerro Chato vous fera suer par son ascension, ce qu’hélas le volcan Arenal ne permet pas. Attention, le Cerro Chato est très corsé comme parcours, mais la baignade à la fin en vaut le détour. Pour ceux qui recherchent le repos, en fin de journée, un petit tour par les sources chaudes naturelles détendra les plus tendus d’entre vous.

Le parc national du volcan Tenorio à Bijagua

Balade sympathique qui longe le rio Celeste, où Dieu aurait trempé ses pinceaux après avoir peint le ciel, une rivière aux eaux turquoise et une belle cascade. Souvent en dehors des circuits proposés par les agences, c’est une option intéressante pour votre parcours.

La réserve biologique de Monteverde à Santa Elena

Forêt de nuage, ziplines, ponts suspendus, ce sont clairement les Alpes du Costa Rica. Vous en aurez pour tous les goûts et tous les budgets, mais l’engouement ultra-touristique ne peut pas plaire à tout le monde.

 

La Péninsule de Nicoya

Si vous effectuer un stage au Costa Rica dans cette région, sachez que si vous êtes amoureux du monde aquatique et bien vous avez toqué à la bonne porte. Car cette région propose des noix de coco fraîches sur les bords de route, des petits sodas sympathiques de bords de plage, l’ambiance festive le soir et le farniente le jour. Surf, plongée sous-marine, tortues et plage à perte de vue sont au menu.

La plage du village El Coco

Hélas, très américanisé, ce petit village au bord de mer permet toutefois de faire de la plongée sous-marine, de faire la fête intense jusqu’aux petites heures du matin et propose quelques très belles plages comme celle d’Ocotal, Hermosa et la moins connue et la plus dure d’accès, mais la plus belle, celle de Penca. Vous vous y sentirez comme sur une île déserte.

Le refuge national de la Faune d’Ostional

Voir l’arrivée massive des tortues venues pondre leurs oeufs sur leur plage de naissance est un moment unique et magique. Il y a très peu d’endroit sur Terre qui permettent encore d’assister, avec une telle proximité, à ce spectacle de la nature très émouvant.

Le village des hippies à Montezuma

Petit hameau au bord d’une plage sympathique, pleins de voyageurs types backpackers (sac à dos), des vendeurs de bijoux, des cracheurs de feu et des bons petits restos. Ce coin est idéal pour se reposer quelques jours dans une ambiance alternative.

La côte Pacifique centrale

Pour remplir son appareil photo d’animaux de toute sorte pour les montrer à tous vos amis lors de votre retour de votre stage au Casta Rica, c’est par ici. En veux-tu, en voilà, en commençant par des baleines, des dauphins, des tortues, des paresseux jusqu’aux singes et des oiseaux en tout genres. Bref, quasi toute la diversité de la faune du Costa Rica se retrouve dans cette région unique.

Le parc national Manuel Antonio à Quepos

Pour l’entrée, un seul bureau fait la vente de billet (à la banque), les guides ne valent pas plus que 10$ / personne. Donc oubliez les personnes aux abords du parc qui viennent vous alpagué en vous vendant des entrées pour le parcs à prix « amigos ».

Le parc national Marine Ballena à Uvita

Point de départ pour un tour en bateau à la découverte des baleines et des dauphins. Magnifique, mais onéreux, si vous aimez les mammifères marins, il ne faut toutefois pas rater ça.

 

La Côte Caraïbe

Amoureux de l’eau turquoise, des cocktails à la main au bord d’une plage de sable blanc, à vous reposer au son de la musique des Caraïbes. Totalement différent de la côte Pacifique, il faut ici ralentir le tempo pour apprécier l’aspect paisible des environs. Un endroit qui peut certainement vous décontracter après une semaine intense de stage au Costa Rica.

La zone marécageuse de Tortugero

Avec sa mangrove, partez vous balader en bateau ou en kayak à la découverte des caïmans peuplant la rivière.

Le village de campagne de Cahuita

Petit havre de paix qui vous permettra de partir en balade dans le parc national pour y découvrir singes et paresseux. Une belle après-midi en vélo est aussi possible, le long de la côte sous le chaud soleil pour finir sa journée de stage au Costa Rica.

 

La péninsule d’Osa

Pour ceux qui rêvent de se rendre dans la jungle et qui ont soif d’aventure, partez à la découverte d’un des endroits du Costa Rica les mieux préservés. Très difficile d’accès, surtout en saison verte, les prix dans cette région feront littéralement exploser votre budget. Et pour cause, on dit que les prix sont gonflés intentionnellement pour limiter le nombre de touristes et conserver l’héritage de la biosphère.

La vallée d’Osa Mountains

Petit village écolo, où il est possible de faire du volontariat dans une fermette bio à flanc de montagne et qui pratique intensivement la permaculture. Méconnue et absente des guides, cette région a un potentiel très intéressant et offre une belle escale avant d’entrer dans le Corcovado.

Le parc national du Corcovado

Pour ceux qui veulent vivre une vraie aventure, découvrez le Corcovado soit en balade, soit en trek de plusieurs jours accompagné de votre guide qui vous tracera un chemin à la machette dans une jungle primaire peuplée d’animaux sauvages bruyants.

 

Vous avez envie de partir maintenant ? Lisez notre article pour découvrir les secteurs qui recrutent des stagiaires au Costa Rica !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des