Costa Rica : Comment partir en stage dans le pays du « bonheur durable » ?
Notez cet article

Tu es décidé et motivé à l’idée de partir en stage à l’étranger ? Et, si tu tentais l’Amérique Latine ? Loin des destinations phares comme le Brésil, l’Argentine ou le Mexique, le Costa Rica regorge de nombreux atouts aussi bien touristiques que professionnels. Tour d’horizon des opportunités et des démarches à réaliser pour réussir un stage original chez les Ticos.

Au Costa Rica, tu entendras certainement l’expression « Pura vida » sortir de la bouche des Costaricains. Il s’agit littéralement d’une « vie pure » qui enjoint les visiteurs qui foulent le sol de ce petit pays d’Amérique centrale à prendre le plaisir de vivre, bien loin des tracas de la vie quotidienne. Une sorte de Carpe Diem latino-américain, répondant aux douces saveurs du café parfumé produit à flanc de volcans. Ce n’est d’ailleurs pas anodin si le pays figure en première place, devant le Mexique et la Colombie, du classement Happy Planet Index qui recense annuellement les pays où le « bonheur durable » est le meilleur. Les Européens ont d’ailleurs bien compris le potentiel de ce pays reposant situé entre le Nicaragua et le Panama puisque ce sont eux qui restent le plus longtemps sur place avec une moyenne de dix-sept nuitées. D’après l’Institut Costaricain du Tourisme (ICT), la France est le premier fournisseur de touristes avec près de 40 385 Français qui se sont rendus au Costa Rica au premier semestre 2017. Tu trouveras alors, à n’en pas douter, des compatriotes avec qui échanger sur place ! Le pays des Ticos, leader mondial dans la protection environnementale, offre de multiples opportunités professionnelles, surtout dans les domaines du tourisme et de l’éco-tourisme.

Sortir des sentiers battus

Le Costa Rica est le cadre rêvé pour les amoureux de la nature à la recherche du dépaysement le plus total. Les paysages sont à couper le souffle ! Entre les plages de sable fin, les quelques 116 volcans – rassure-toi, la grande majorité est éteinte ou profondément endormie ! – ou les immenses forêts, le pays offre une certaine diversité à l’image du Golfe paradisiaque de Nicoya. Mais, si tu n’es pas branché par ce domaine, le tourisme n’est pas le seul secteur qui recrute au Costa-Rica. Agriculture, énergies renouvelables, humanitaire et même nouvelles technologies : le pays d’Amérique centrale te permettra d’ouvrir le champ des possibles ! Pour trouver le stage parfait et à la hauteur de tes ambitions, tu peux te rendre sur le site de MyInternshipAbroad, organisme français spécialisé dans le stage à l’étranger et la mise en relation entre étudiants et entreprises. Des offres de stage d’une durée d’un à douze mois en Amérique Latine et notamment au Costa Roca sont régulièrement publiées sur le site internet.

Les montagnes couvertes d’une jungle luxuriante à côté d’une plage rocheuse et sablonneuse dans le golfe de Nicoya, au Costa Rica.

Le profil pour partir au Costa Rica

Avant de pouvoir bénéficier d’une expérience professionnelle costaricaine inoubliable, il te faudra remplir plusieurs critères nécessaires avant d’attaquer les redoutées démarches administratives :

  • Avoir entre 18 et 35 ans ;
  • Etre détenteur d’un casier judiciaire vierge ;
  • Avoir un billet de départ du Costa Rica à la fin de la période de séjour autorisé ;
  • Avoir une somme d’argent suffisante pour couvrir les dépenses sur-place. Une preuve de la couverture financière sera demandée par le Consulat du Costa Rica qui en estimera la valeur directement avec toi ;
  • Obtenir le visa et la demande de résidence temporaire (voir ci-dessous).

Même si ce n’est pas indiqué par le Consulat du Costa-Rica basé en France, pouvoir s’exprimer en espagnol et/ou en anglais est évidemment primordial afin de faciliter ton intégration dans le pays et au sein de l’entreprise qui t’accueillera.

Le Visa comme graal pour le départ

Le futur stagiaire costaricain que tu es ne pourra pas passer à côté de la fameuse demande de visa, condition nécessaire pour séjourner sur un territoire. Plusieurs papiers sont demandés par le consulat costaricain de ton pays de résidence :

  • Fournir une demande écrite pour obtenir un visa temporaire avec les mentions du nom, de la nationalité, de la date et du lieu de naissance, de la date d’arrivée estimée au Costa Rica ainsi qu’une photo d’identité.
  • Joindre la lettre d’acceptation de l’établissement où se déroulera le stage.
  • Veiller à avoir un passeport valide pour toute la durée du séjour au Costa Rica

Ce n’est pas tout ! Lorsque tu seras arrivé au Costa Rica, tu devras faire une demande de permis de résidence temporaire. C’est la Direction de l’immigration, située dans la capitale de San José, qui sera chargée d’étudier ton dossier. Ce dernier devra notamment comporter :

  • Une lettre de ton tuteur d’entreprise, transmise au Directeur général de l’immigration costaricain, qui devra mentionner l’intérêt de t’avoir à ses côtés ainsi que les missions qui te seront confiées ;
  • Un acte de naissance ;
  • Un passeport en bonne et due forme pour toute la durée du séjour.

Attention ! Les documents sur place devront évidemment être traduits en espagnol. Tu pourras t’aider d’un traducteur officiel.

Pour plus d’informations sur les différentes démarches administratives, tu peux te renseigner auprès du Consulat costaricain de ton pays de résidence. Pour la France, tu trouveras toutes les informations nécessaires sur la page Facebook du Consulat mais également sur le site de France Diplomatie. Pour trouver ton stage de rêve, n’hésite pas à contacter l’Ambassade de France mais également l’Alliance française, présentes sur place.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des