Comment partir en stage au Panama ?
Notez cet article

Le Panama, petit pays d’Amérique centrale, n’est pas une destination prisée pour réaliser un stage à l’étranger. Pourtant, situé dans un cadre idyllique entre la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique, le Panama pourvoie des opportunités professionnelles sans précédent.

Parfois rendu obligatoire par certains cursus universitaires, notamment dans les domaines des langues et du marketing international, le stage à l’étranger est une réelle opportunité. Les expériences le révèlent : partir de quelques mois à plus d’un an en stage hors des frontières françaises accroît sensiblement l’employabilité d’un jeune arrivant sur le marché du travail. Etats-Unis, Grande-Bretagne, Espagne, Australie etc., il existe tout autant de belles occasions que de grandes destinations. Pour son cadre exotique, l’Amérique Latine fait d’ailleurs figure d’eldorado pour des jeunes soucieux d’ajouter une chouette expérience de travail et de vie à leur curriculum vitae.

« Londres, New-York, Madrid, Sidney, Bruxelles, Barcelone, Milan… et pourquoi pas Panama City ?! ». Il n’y qu’à l’occasion d’un stage à l’étranger que tu auras l’étonnement de sortir une phrase aussi insolite. Et pour cause, au jeu de placer le Panama sur un globe terrestre, tout un chacun se trouverait embêté. Au mieux, il arrivera de penser aux chapeaux du même nom portés pour frimer dans les ruelles de Saint-Tropez. Dans un contexte plus désavantageux, le Panama est surtout connu depuis deux ans pour la fuite des Panama Papers émanant de ce paradis fiscal réputé et pointé du doigt. Bien loin de clichés tenaces, il n’est pas la première destination imaginée pour effectuer son stage à l’étranger. Et pourtant, la terre panaméenne regorge d’atouts tant sur le plan personnel que professionnel.

Panama City, Republic of Panama

« Le Panama, c’est juste génial ! »

Pays frontalier avec le Costa Rica, Panama offre comme son voisin un certain plaisir de vivre. En effet, si le pays des Ticos figure en tête du classement de l’Happy Index Planet, qui recense les pays où il fait bon vivre, le pays du Canalero se classe, quant à lui, sixième. Par exemple, le bien-être du pays est noté à près de 6,9 sur 10 par les Panaméens. Son empreinte écologique est également moindre par rapport à des pays européens plus pollueurs. Le Panama est surtout une expérience dépaysante. Dans ce pays sept fois plus petit que la France, le futur stagiaire en herbe que tu es pourra apprécier des paysages à couper le souffle. Entre le volcan endormi de Chiriquí, les plages côtières, une faune composée de toucans et de tortues marines et la centaine de petites îles, le Panama est une destination de rêve. Yéris, partie grâce à l’agence spécialisée MyInternshipAbroad, fait partie de ceux qui ont tenté l’aventure panaméenne. Elle a effectué son stage en tant qu’assistante des ressources humaines dans un hôtel de la capitale. Et, elle ne le regrette pas. « Le Panama, c’est juste génial, s’enthousiaste-t-elle. Panama City est une grande ville avec des attractions, des activités, des promenades, des cinémas et de la nature ». La population locale a, par ailleurs, une bonne réputation d’accueil et d’hospitalité. « Les gens ont une joie de vivre chaleureuse et une générosité incroyable, toujours avec le sourire », confirme Yéris, hautement satisfaite de son expérience dans la culture à l’influence musicale jamaïcaine. L’intégration au Panama peut être facilitée par les langues qui y sont parlées. En effet, si l’espagnol est la langue officielle, l’anglais est également répandu grâce aux liens privilégiées qu’entretient le pays avec les Etats-Unis. A ce propos, il est souvent demandé la maîtrise de l’une des deux langues dans les offres de stage.

Un taux de croissance en hausse

Économiquement connu pour le canal qui porte son nom et son économie, le Panama a développé des secteurs très variés grâce à sa bonne santé financière. Parmi ceux-ci, le tourisme et la finance sont les plus importants. D’autres sont étroitement liés au canal tels que le commerce, le pétrole ou les activités maritimes et portuaires. Bien loin de la morosité professionnelle hexagonale, Panama peut se vanter d’avoir un taux de chômage tournant autour des 5%. En 2016, il était de l’ordre de 5,8%, selon France-Diplomatie. C’est une situation de quasi plein-emploi pour l’un des pays d’Amérique latine avec la puissance économique la plus puissante. Car, le pays des Panas a maintenu le cap après la crise des subprimes qui a ébranlé le monde à partir de 2007. En effet, depuis 2014, le pays affiche un taux de croissance en constante augmentation. En 2016, ce dernier approchait les 5%. Panama apparaît donc comme un pays dynamique offrant diverses opportunités de stage, essentiellement dans la capitale Panama City, véritable poumon du pays. Marketing et éco-tourisme, marketing digital ou encore stage réseaux sociaux et Web, tu en trouveras forcément un adapté à ton cursus universitaire et à ton projet professionnel !

Les conseils pour trouver un stage

Pour trouver ton stage sur place, des organismes spécialisées proposent des bases de données de stages à l’étranger. Ces agences les actualisent quotidiennement et proposent régulièrement de nouvelles offres. L’important dans la recherche d’un emploi comme d’un stage est la constitution d’un réseau. C’est même vital, surtout lorsque on s’apprête à séjourner seul dans un pays situé à onze heures de vol de Paris. Les groupes d’expatriés passés par le Panama ou encore résidents peuvent aider un candidat à l’aventure panaméenne. Qu’ils soient sur les réseaux sociaux ou sur Internet, les expatriés sont de bons conseils pour préparer au mieux son stage à l’étranger. Avoir un ou plusieurs contact(s) sur les lieux est toujours un plus pour démarrer son aventure. N’hésite pas à rejoindre lesdits groupes et à converser avec les plus actifs. « Si vous êtes nostalgiques de notre chère France, il existe toujours l’Union des Français au Panama qui organisent des soirées ou des sorties », précise Yéris. De quoi favoriser l’intégration des francophones aussi bien professionnellement que personnellement. Tenté ? A toi de partir à l’aventure panaméenne !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des