Costa Rica : guide des bonnes adresses
Notez cet article

Le Costa Rica en quelques mots c’est un océan de nature, avec 20 parcs nationaux et 5% de la biodiversité mondial. C’est également l’endroit idéal pour les amateurs de plongée et de baignade car il est bordé d’un côté par les eaux du Pacifique et de l’autre par la mer des Caraïbes. Prêt pour un voyage envoûtant ?

Quelques conseils

Le Costa Rica est un petit pays, très facile d’accès et très peu contraignant. Chacun peut y trouver son bonheur et son intérêt.

La période idéale

Le pays possède un climat tropical marqué par deux saisons bien distinctes :

  • L’été où la chaleur est omniprésente se déroule de décembre à avril
  • La saison des pluies s’étend de mai à novembre

Les mois où tu profiteras le mieux sont donc février et mars. C’est le top du top pour profiter de la nature mais aussi des plages. Les journées sont ensoleillées et plutôt chaudes. Le bonheur ! En revanche, les mois qui encadrent mai à octobre sont à bannir. Les pluies sont assez violentes et t’empêcheront de faire des activités.

Le budget

La monnaie nationale du Costa Rica est le colón (colones au pluriel). Ce nom est un hommage à Christophe Colomb ! 1 euro équivaut à environ 500 colones costa-ricains.

Ce n’est pas du tout un pays où tu feras des économies. La beauté a un prix, et le niveau de vie est très bon. De plus, la monnaie locale est liée au dollar américain et varie donc en fonction de ce dernier. C’est une monnaie dite forte.

Le logement

Pour se loger au Costa Rica, les prestations vont de la bonne affaire au grand luxe. A toi de choisir dans lequel tu souhaites investir tes colones ! Les taxes de séjour ne sont quasiment jamais indiquées sur les prix. Elles sont de 13%.

Pour moins de 18 euros, tu pourras dormir dans un dortoir en auberge de jeunesse ou bien dans un camping. Pour deux personnes dans un petit hôtel familial, appelé ici cabinas, il faut compter entre 20 et 30 euros pour deux.

Ceux dont le budget est un peu plus élevé pourront se permettre de réserver une chambre dans des hôtels plus modernes. La chambre avoisine les 35 euros et peut s’envoler jusqu’à 60 euros. Enfin, pour les hôtels les plus confortables, il faudra débourser entre 60 et 85 euros par nuit. Un vrai investissement !

La nourriture

Attention, lorsque tu te rends au restaurant vérifie sur le menu si le service est inclus ou non. Si ce n’est pas le cas, il faut laisser 10% du total de l’addition. Pour manger moins cher, privilégie les petits restaurants locaux où de nombreux Costa-Ricains viennent se rassasier. Parfois, les établissements ne payent pas de mine et pourtant !

Pour un restaurant bon marché, il faudra compter 7 euros par personne. Ensuite, plus tu montes en gamme plus cela devient cher. Pour un repas dans un établissement un peu plus cossu les prix grimpent jusqu’à 25 euros.

Le transport

Le bus reste évidemment le meilleur moyen de se déplacer au Costa Rica en termes de prix. Pour moins d’un euro tu pourras parcourir les kilomètres durant trente minutes. Les distances ne sont jamais très longues, vu que le pays est assez petit.

Autre alternative si vous partez à plusieurs : la location d’un 4×4. Il s’avère utile pour aller sur des routes un peu sinueuses ou en moins bon état que d’autres. Il offre également beaucoup de liberté ce qui te permettra de partir à l’heure que tu veux pour visiter le Costa Rica.

Passons sans plus tarder aux bonnes adresses que réserve le Costa Rica.

Les bonnes adresses

Les lieux touristiques sont peu nombreux au Costa Rica, du coup tout le monde fait quasiment le même circuit. Mais la beauté de ces endroits t’émerveillera, c’est certain !

San José

C’est la ville principale et la capitale du Costa Rica. On y retrouve la communauté étudiante, ainsi que les intellectuels et les artistes du pays.

Où dormir ?

Hostel Pangea

Adresse : Barrio Amon

En plein cœur du centre-ville, cette auberge de jeunesse propose des chambres propres et bien agencée pour moins de 8 euros par nuit en dortoirs. Le wifi est gratuit, il y a également une terrasse avec piscine !

La bonne nouvelle c’est que le petit déjeuner est inclus dans le tarif. Tu auras donc ça de moins à prévoir dans ton budget.

Strau Cat Hostel

Adresse : 905 CALLE 20

L’auberge de jeunesse Stray Cat Hostel est une des plus appréciées de San José. Elle se trouve à quelques kilomètres du Théâtre National. Ici, il y a tout le confort pour se sentir chez soi : salon commun, connexion wifi gratuite.

Pour 8 euros, tu as accès à un lit simple dans une chambre commune de 50 m². Le petit déjeuner est également inclus dans le prix de la nuitée.

Où manger ?

Café Rojo

Adresse : 7th Ave, 3rd St, à 50 mètres à l’Ouest de l’Hostel Pangea

Il s’agit d’un petit café qui fait aussi restaurant. Il est situé à quelques mètres seulement de l’Alliance Française. On y mange des plats asiatiques faits maison avec des produits locaux qui ont du goût. Les desserts sont eux aussi succulents.

En bonus, il y a un espace culturel à l’intérieur de l’établissement. Une librairie et une galerie d’art apportent une touche conviviale et intimiste à cet endroit déjà très cosy.

Costa Rica Beer Factory Inc

Adresse : Barrio Escalante, Calle 33

Les fans de bière vont se réjouir. Voici un restaurant qui propose un menu intégralement à base de bière ! En plus de proposer des boissons artisanales et locales, la nourriture est surprenante et vraiment très bonne.

On peut y déguster des bouchées au chorizo et à la datte, des bruschettas, des plats à base de fruits de mer ou de viande. Il y en a pour toutes les papilles. Le cadre et l’atmosphère nous mettent à l’aise. C’est simple mais tellement efficace !

Que faire ?

Le Théâtre National

Adresse : Avenida 2, calle1

San José abrite le théâtre national du Costa Rica depuis 1897. Il est le symbole de l’âge d’or et du café, la Belle Epoque du pays. Ce site majeur fait la fierté des habitants. Les plus grands événements se tiennent ici.

On te conseille de faire la visite avec un guide. C’est beaucoup plus intéressant car on apprend pas mal de choses à propos de l’histoire du pays. On peut se rendre au théâtre pour boire un café, assister à un spectacle, voir une exposition…

Le marché central

Le Mercado Central est le plus grand marché couvert de San José. Depuis 1880, il offre la possibilité de découvrir 200 stands et autres petites boutiques. Fruits exotiques, épices, cafés, poissons, viandes, textiles. Il y a de tout.

Des petits restaurants sont également présents. On les appelle « soda » au Costa Rica. On y sert des plats locaux, aux saveurs incomparables. Les prix ne sont pas très élevés, alors n’hésite pas !

Les parcs

La capitale du Costa Rica abrite de nombreux parcs en plein cœur de la zone urbaine. La nature est omniprésente dans le pays et les habitants sont très respectueux de l’environnement. Si tu souhaites faire une pause verdure, tu n’auras que l’embarras du choix.

Le principal, et le plus grand, est le Parque Nacional. Situé entre les avenues 1 et 3 et entre les rues 15 et 19. Des palmiers, des arbres, des fleurs… Un vrai coin de paradis et de sérénité. Il y a même un étang avec des poissons.

La Péninsule de Nicoya

Cette péninsule regroupe les activités les plus propices à la détente : plages, plongée et surf.

Où dormir ?

Hostel El Dorado

Adresse : à 200 mètres à l’Ouest de l’Eglise catholique, 50205 Sámara

Tenue par un couple d’Italiens, l’auberge de jeunesse est placée à 3 minutes de la plage Samara. Le jardin extérieur et la cuisine sont communs. Pour le reste, les salles de bains sont privatives. Pour 20 euros, tu peux avoir une chambre équipée de deux lits simples.

Un rapport qualité/prix pas si mal pour la côte qui est très prisée par les touristes et les surfeurs venus du monde entier.

Pura Vida Hostel

Adresse : 311 Avenida Central, Tamarindo

L’endroit idéal si tu veux profiter de la plage à 5 minutes c’est bel et bien celui-ci. Jardin, hamacs, billard, et convivialité sont à disposition et ce pour une utilisation illimitée. Pour se faire comprendre, aucun problème le personnel parle plusieurs langues.

L’équipe est de très bon conseil pour organiser tes activités extérieures comme une randonnée en kayak, une session de surf ou bien une excursion dans un parc national.

Où manger ?

Lo Que Hay

Adresse : sur la route de Casa del Mar, Playa Samara

Ce bar-restaurant les pieds dans le sable offre une vue à tomber sur l’eau. Le coucher de soleil est à attendre patiemment, une bière à la main. En ce qui concerne la cuisine, les saveurs sont mexicaines. On y trouve des plats du jour qui restent à un prix raisonnable.

Une bonne adresse pour profiter de la vue et passer un moment agréable.

Soda Tiquicia

Adresse : A quelques mètres au Nord du bar Lora Amarilla, Santa Teresa

Pour un repas excellent, copieux et pas cher, c’est dans ce soda qu’il faut se rendre. La cuisine est locale et se traduit par des produits frais et de la bonne humeur. Que demander de plus ? Ce petit restaurant familial est noté comme un des meilleurs en rapport qualité prix de Santa Teresa.

Pourquoi se priver quand c’est bon, bon marché et local ?

Que faire ?

Tu l’auras compris, la Péninsule de Nicoya est le fief des surfeurs. Alors ici, on vient pour les plages et les vagues.

Playa Samara

Elle est une des plages les plus réputées et les plus sûres du Costa Rica. Elle est protégée par la barrière de corail, ce qui permet aux amateurs de snorkeling de bénéficier d’une faune et d’une flore marine sans pareil.

Grande plage de sable, palmiers, vagues, coucher de soleil… Samara a tout pour plaire. Les écoles de surf se comptent par dizaine, tu n’auras aucun mal à prendre la vague.

Playa Santa Teresa

La plage de Santa Teresa est une plage sauvage d’une longueur interminable. Les palmiers se mêlent aux buissons sauvages. Pas l’ombre d’un magasin, il n’y aura que la nature et toi. Pour ce qui est des activités, ici aussi le surf est dominant !

Montezuma

Montezuma c’est le village des hippies. Toujours bordé d’une plage, ce petit hameau est à visiter. On y trouve une ambiance particulière, avec des vendeurs de bijoux artisanaux, des cracheurs de feu, des restaurants locaux.

C’est un endroit unique où on se sent libre. Marcher pieds nus ne choque personne, ici c’est peace and love !

Le Nord-Ouest

Le Nord Ouest du Costa Rica abrite les plus beaux volcans.

Que faire ?

Volcan Arenal

Situé à La Fortuna, le Parc national du volcan Arenal abrite donc un volcan. Tu pourras l’observer depuis l’Observatory Lodge lorsque le temps est dégagé. Pour les amateurs de randonnées, le Cerro Chato propose un trek assez difficile. Et pour ceux qui veulent se prélasser, direction les sources naturelles d’eau chaude.

Volcan Tenorio

Le Parc National qui abrite le volcan Tenorio se trouve à Bijagua. La balade longe le Rio Celeste. Peu de circuits touristiques proposent ce parc qui pourtant abrite une rivière couleur turquoise, et une cascade magnifique.

La Péninsule d’Osa

Ici le paysage oscille entre forêt et jungle tropicale. Il s’agit de l’endroit le mieux préservé du Costa Rica. Les prix sont exorbitants car les locaux veulent limiter la venue des touristes.

Que faire ?

Le parc national du Corcovado

Petite balade ou bivouac de plusieurs jours, les randonneurs de tous les niveaux trouveront leur bonheur dans le parc national du Corcovado. Cependant, ce parc est très difficile d’accès. Il est préférable de s’y rendre avec un guide.

Au son des cris d’animaux sauvages, tu pénétreras dans une jungle quasiment vierge. Les lianes te barreront souvent le passage, tu devras rentrer dans la peau d’Indiana Jones à de nombreuses reprises.

La vallée d’Osa Mountains

Ici c’est l’écologie avant tout ! Ce petit village accueille une ferme biologique, où il est possible de faire du volontariat. Les techniques d’agriculture se rapprochent de la permaculture. On y apprend beaucoup et c’est très enrichissant.

Voici le guide des bonnes adresses du Costa Rica. Si tu as déjà voyagé dans ce magnifique pays, n’hésite pas à nous faire part de tes bons plans.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des